La Bûche de Noël

Il est dit que la bûche protège la maison du danger.

C'est une des traditions païennes répandues en Europe depuis la nuit des temps pour fêter le solstice d'hiver.

On allumait des feux de joie, symboles modestes mais significatifs de la nouvelle chaleur du soleil.

Cette tradition païenne est encore vivante dans de nombreuses régions de l'Italie et dans plusieurs pays.

En Ombrie et en Émilie, dans les Marches et dans les Abruzzes, on fait brûler une grosse bûche d'olivier jusqu'aux premiers jours de janvier.

À ce moment, les cendres sont répandues dans les champs et les vignes, comme augure de bonnes récoltes.

Dans les Pouilles et en Calabre, on recouvre la bûche de lierre et on l'entoure de douze bûches plus petites pour représenter les douze apôtres.

En Sardaigne, on jeûne devant le feu jusqu'à minuit.

Une belle tradition toscane veut que les portes de la maison restent ouvertes aux hôtes de passage, tant qu'une souche brûle dans l'âtre.