Le petit Renne au nez Rouge

 
Il était une fois, au pôle Nord, un vieux bonhomme très gai qu’on appelait le Père Noël.
On était
au mois de décembre et notre ami était très occupé. Tous les jours il se rendait dans son grand atelier où des lutins fabriquaient des jouets très modernes pour les enfants.

Il y avait aussi les rennes que le Père Noël visitait tous les matins, mais celui qu’il préférait s’appelait RODOLPHE il flattait l’animal
en disant.

Tu es le plus petit de mes rennes, RODOLPHE, mais tu es le plus beau !
Or, une nuit que le Père Noël dormait et ronflait, le lutin PATAPOUF
qui prenait soin des rennes, dit à ses compagnons:

Si on allait se promener dans la forêt, cette nuit, qu’est-ce que vous en pensez, les amis ?

Excellente idée! Youpee !

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, PATAPOUF attela les rennes au traîneau du Père Noël, y compris RODOLPHE,
et les lutins partirent en criant:

Quel beau voyage nous allons faire au clair de lune !

Les rennes couraient si vite que RODOLPHE tomba dans un banc de neige et ne put se relever.
Il
eut beau crier :

Attendez-moi! Attendez-moi !

Hélas les lutins poursuivirent leur course, sans entendre le pauvre RODOLPHE et se promenèrent
dans la forêt pendant une heure, puis ils revinrent chez le Père Noël, se couchèrent et s’endormirent.

Le lendemain matin, quand le Père Noël apprît que son renne RODOLPHE était disparu, il s’écria :

Quel malheur!  
Quand je pense que mon plus beau renne est perdu! Mais c'est épouvantable !

Notre vieil ami allait désespérer lorsque la Fée des Etoiles arriva sur les lieux en disant:

Ne vous en faites pas, Père Noël, on a retrouvé votre renne, il était gelé, mais je l’ai soigné, dorloté,
maintenant il est mieux, seulement il a le nez tout rouge.

Le Père Noël se rendit aussitôt dans le domaine des rennes et RODOLPHE pleurait, il disait
dans son langage:

Que je suis malheureux, mon nez est rouge, maintenant, Père Noël, je suis laid et tous mes amis se moquent de moi, on m’appelle le
renne au nez rouge.

Ne pleure pas, RODOLPHE, car cette nuit, c’est toi qui éclaireras ma route dans ma grande tournée sur la terre.

Puis, lorsque minuit sonna, mes enfants, le Père Noël se mit en route pour son grand voyage avec notre ami, RODOLPHE, et joyeux notre vieil ami chantait:
    
ON L'APPELLAIT
Nez Rouge
AH COMME IL ÉTAIT
MIGNON
LE PETIT RENNE AU NEZ ROUGE
ROUGE COMME UN LUMIGNON.